vendredi 26 mai 2006

La police toujours à l'honneur

Amnesty International dénonce l'impunité de la police

L'ONG fustige "les mauvais traitements" et regrette que "les auteurs présumés ne soient pas toujours amenés à rendre des comptes devant la justice".

"Les mauvais traitements et les homicides racistes imputables à la police depuis dix ans ne sont pas des cas isolés" en France, a dénoncé, mardi 23 mai dans son rapport annuel portant sur l'année 2005, l'organisation Amnesty International qui s'inquiète que de tels faits restent souvent impunis."Les auteurs présumés de tels actes ne sont pas toujours amenés à rendre des comptes de leurs actes devant la justice", a souligné la présidente d'Amnesty France Geneviève Sévrin.L'association de défense des droits de l'homme précise que "le racisme des policiers et d'autres agents de l'Etat vise les personnes de confession musulmane ou issues d'une minorité ethnique".

"Liberticides"

L'organisation s'inquiète aussi de la loi sur le terrorisme votée en décembre. Certaines des dispositions sont "liberticides", estime Geneviève Sévrin.Le rapport souligne que cette loi "prévoit d'autoriser des périodes plus longues de détention au secret, supprimant ainsi des garanties contre le recours à la torture et les mauvais traitements et renforçant l'impunité de fait des agents de la force publique".Le texte note enfin que "de nouvelles dispositions législatives et réglementaires ont restreint le droit de demander l'asile et celui de voir sa requête examinée au fond".

Sources : NOUVELOBS.COM 24.05.06 00:02

2 commentaires:

Captain Courage a dit…

Cet article parle de lui-même...

juju a dit…

je trouve que ça se traine un peu ici. Cette fête de la zik? bien ou bien?